CHOISIR LE MOMENT DE LA MORSURE / 2010

 

Video / Éric Legay

Déborah Lary, Cindy Van Acker, Myriam Gourfink : trois corps féminins se déploient sur la scène. Trois corps qui ont déjà eu l’occasion de danser ensemble et qui ont une pratique commune et quotidienne du yoga mais qui, cette fois, entrent en relation à partir de l’exploration du sens du goût : mâchoire, langue, nez, tous ces organes sont mobilisés. Ce qui se joue ainsi est la construction d’un espace commun, de relations guidées par un élan brut, animal qui transforme les trois entités en un seul corps comme si chacune des interprètes se prolongeait vers l’autre. Au-delà du travail sur la respiration et le souffle, constante de la chorégraphe, la partition propose des combinatoires différentes, comme un système de dérivations qui questionnerait la rencontre entre les corps. En effet, les points de contacts dépendent ici du temps de chacune des danseuses et constituent l’inconnu de la partition, sa part « humaine ». Pour mieux soutenir l’émergence de points de rencontre sans s’imposer (ni les imposer), le compositeur Kasper Toeplitz s’installe hors scène : la musique devient ainsi ce qui fait lien mais qui s’absente pour laisser voir se déployer le corps entier formé des trois danseuses.

Emmanuelle Mougne.

Déborah Lary, Cindy Van Acker, Myriam Gourfink: three female bodies in motion on stage. Three bodies who have already danced together, who practice yoga daily, but who, this time, are exploring the sense of taste to blend together: jaw, tongue, nose; all these organs are mobilized.
At stake here is the creation of a shared space, of relations guided by raw, animal impulse transforming three entities into a single body as if the performers stretched forward and poured into each other.
Above and beyond the work on breathing and breath, a recurring theme of the choreographer, the score proposes a range of combinations, comparable to a series of shunts probing the encounter between bodies. For here, the points of contact depend on the tempo of each of the dancers, and constitute the unknown element of the score, its “human” part. Keen to best encourage the emergence of these points of encounter without imposing himself (or them), the composer Kasper Toeplitz remains offstage; thus, the music is simultaneously present to bond yet absent to give us a clear view of a single body of three dancers in motion.

Emmanuelle Mougne.

CHOREGRAPHY
Myriam Gourfink

MUSIC
Kasper T. Toeplitz

DANCERS
Déborah Lary, Myriam Gourfink, Cindy Van Acker

LIGHTS
Séverine Rième

STAGE MANAGEMENT
Zakariyya Cammoun

COSTUMES
Kova

ADMINISTRATION
Sophie Pulicani

DIFFUSION
Damien Valette

Premiered in Bobigny : Les Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine St Denis, MC93 Bobigny, salle Christian Bourgois: The 7, 8, 9th of may 2010

Production : Association LOL, Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis. Avec le soutien de la Direction régionale des affaires culturelles d’Ile-de-France – Ministère de la culture et de la communication (aide à la compagnie).
Remerciements aux Studios Micadanses.